dimanche 22 novembre 2009


Toute la soirée, j'ai regardé un film conseillé par ma petite Sana rencontrée il ya deux ans à Dubai.
Sana est une très jolie fille intelligente et extrêmement gentille.
Elle s'est spontanément proposée comme mannequin pour les vêtements choisis à ma fille qui n'était pas du voyage.
Sana est une fille très pieuse et porte le voile par conviction et non par fanatisme.C'est son choix et je la respecte très fort.
Elle se propose ce soir et bien d'autres fois encore à jouer les médiateurs, les colombes d la paix, de la tolérance en me proposant de voir:
"va vis et deviens"
A toi Sana, je dis merci pour ta sensibilité, ta finesse et surtout ton humanisme.
C'est un film à voir absolument à voir à voir.
Mais ce qui est absolument interdit de rater c'est la grande ouverture d'esprit
que possèdent certains gens indépendamment de leur culte et de leurs origines.
Ce film ,je l'ai particulièrement vécu comme une grande gifle à l'égard de l'obscurantisme et le fanatisme, juif dans le film il était mais cela peut se calquer sur le chrétien ou musulman...
Un film magnifique avec de très belles leçons de vie qui nous invite à nous accepter les uns les autres dans nos différences sans avoir à nous déchirer.
Nul n'est en droit de cautionner la censure, le racisme et l'intolérance.
Sur ce blog,je reviens souvent à la question judéo-musulmane non pas parcequ'elle reste d'actualité mais comme me le reprocheraient ouvertement certains pour cette dualité que je porte en moi, qui me façonne, qui fait de moi l'être un peu spécial que je suis.
A fleur de peau certes,
double certainement,
malhabile je l'accorde,
malassise aussi
mais jamais hypocrite et pervers!
Donc je disais sur ce blog,je suis souvent revenue sur ce point vécu comme une plaie sensible mais dont j'estime être guérie certes après une grande remise en question qui m'a coûté je l'avoue en douleur, humiliations et prises de tête ...
Commet ne pas l'être quand chaque jour que Dieu fait, on te matraque de sale juif, sale arabe, de jifa , de voleur, de terroriste pour l'arabe que je suis...
Je n'oublie de mettre en relief le nombre de tuerie, de corps explosés ou de raids dont chaque jour on m'accuse..
Mon insistance de me découvrir et parler n'est pas dicté comme certains me le reprocheraient par un acte de nudisme, d'indiscrétion et inintimité mais pour prendre enfin la parole, délier le silence de mes aînés,partager et surtout construire.
En écrivant comme je le fais, je ne fais pas du grand art.
Juste j'écris.
Or écrire est pour moi comme un jeu pour un enfant, il le construit,il le fait évoluer.
Pour moi c'est mieux encore,il me permet de bien vivre si ce n'est de vivre tout simplement.
Hier et maintenant, dans ce blog avant les blogs lorsque toute jeune peut être encore dans le ventre de ma mère , j'ai toujours écrit parce que je crois fermement et intimement que
" le mot est glèbe, glaise, glaive.Le mot est tueur de certitudes, ébranleur de socle"
même si je reprends ce qu'on a déjà dit.
Humblement, je tiens par mon mot à m'engager et dans cela,je ne garderai aucune intimité.
J'abattrai la pudeur.
Je laisserai tomber mon voile
et je tirerai non pas le rideau noir
mais je ferai toute la lumière sur ma condition et celles de mes pareils pour qu'on ne puisse plus nous nuire ni nous atteindre !

5 commentaires:

  1. Bonsoir Lilia,

    Par les mots nous nous libérerons enfin du baîllon qui nous a longtemps étouffé.

    Ce film j'aimerais le voir...

    RépondreSupprimer
  2. En te lisant, en regardant ce que je fais, en essayant de me projeter dans le futur, j'ai eu l'idée que, si je rentre en France, d'ouvrir une librairie "le livre penseur" et offrir un espace, de lecture, d'apprentissage du français et d'aide culturelle, un peu version médiateur.

    RépondreSupprimer
  3. Chere Lilia, un grand merci pour le compliment ca me touche vraiment d'etre appreciee d'une telle maniere et sois sure que c'est la meme chose la. Tu es une femme adorable.
    Je suis tres contente que tu as aime le film. Tu as degage les meme idees que j'avais dans la tete et ct tt ce que je voulais dire.
    taime taime :)

    RépondreSupprimer