vendredi 20 mars 2009

Je veux que tout le monde lise !


Sur un blog , j'ai répondu à une mamie
parce qu'elle affichait son âge…
cela lui a tellement plu
qu'elle en a pleuré
alors, j'ai senti le besoin décrire ceci,
de me mettre dans son âge et de penser.

Je ne veux pas de votre pitié
Mais de votre piété
C'est mon droit pour ceux que j'ai élevés.
J'ai besoin de vous voir m'entourer
Mais pas de vos visites précipitées
Entre deux rendez-vous ou un break inopiné
J'ai besoin de me sentir dans vos souliers
Dans votre vie et vos parfums
Chaque jour et chaque matin.
J'ai besoin que vous m'appeliez mamie
Mille fois dans le journée.
J'ai besoin d'être considérée
Comme les mamies d'autres fois.
Je réclame ce droit.
Je veux raccommoder vos chaussettes
Vous faire la causette
Faire luire vos chaussures
Vous faire goûter mes confitures
Partager vos rêves et vos effrois.
J'ai besoin la nuit
Que vous veniez dans mon lit
Vous conter une histoire
Faire le ménage après ce pipi
Pour que les parents ne vous grondent
Pour apaiser vos peurs non du tonnerre
Mais des désillusions amères
Réchauffer vos corps tremblotants
Comme autrefois, au bon vieux temps.
Je n'ai pas besoin de ce baiser pressé.
Je n'ai pas besoin de vos cadeaux inutiles.
Je n'ai pas besoin de vous à l'asile.
Je n'ai pas besoin de vos appels du forfait.
Je n'ai pas besoin de vos porte-monnaies.
Je n'ai pas besoin de vos fleurs.
Je n'ai pas besoin de vos pleurs.
Quand je partirai .
J'ai juste besoin dêtre BIEN aimée.
Maintenant et à l'instant.
Et tant que je vivrai.

8 commentaires:

  1. Je ne regrette pas d'être venue ici un peu au hasard d'un clic.... Cela fait peu de temps mais ton blog va devenir un incontournable ... Je ne sais pas définir pourquoi mais tous tes écrits me touchent... A très bientôt Lilia.
    Eglantine : http://quaidesrimes.over-blog.com
    Martine : http://www.cergyrama.com

    RépondreSupprimer
  2. je l'aime encore plus quand il est illustré et je suis contente de voir des amies communes chez toi

    RépondreSupprimer
  3. Martine, Fransua merci pour vos mots
    vous m'aidez dans mes pas encore "bébé "à avancer
    Merci

    RépondreSupprimer
  4. Salut amie et merci de lire mon blog. Je visite de nombreux blogs mais je ne me souviens pas d'une Lilia ni de MIFIGUEMIRAiSIN. Je suis curieux: comment as-tu entendu parler de mon blog? (toi être bienvenue bien sûr).

    Étrange: je ne pense jamais à l'expression "Mi-figue, mi-raisin" et hier ça m'a trotté dans la tête une partie de la journée. Bah!

    Aujourd'hui je n'ai le temps de lire que ce texte (super intéressant), mais je reviendrai. (Et la photo de la retraitée au doigt d'honneur m'a bien fait rire!).

    Dis, de quel pays es-tu?

    RépondreSupprimer
  5. Merci Lilia, pour la justesse de tes mots: forte empathie qui poigne et touche ! comme une flèche dans le "mille" du coeur....

    RépondreSupprimer
  6. dommage k je ne comprennes le chinois mais c tout comme merci

    RépondreSupprimer
  7. Très beau ton passage avec cette accumulation résonnante de JE N'AI PAS BESOIN.
    C'est un drame le problème des vieux abandonnés. Plus une société est sophistiquée plus elle s'invente des solutions inadaptées à ses problèmes. Quant à moi, j'essaie de tenir le coup. Je reste en contact avec les plus jeunes tant que je peux parce que les plus grands m'ont un peu oublié ...
    Mais c'est extraordinaire ce que ta voix peut parler pour les autres, comment tu sais te mettre à la place d'autrui. Ton aptitude à l'empathie est exceptionnelle.

    RépondreSupprimer