samedi 7 mars 2009

pourquoi ce blog..

Ce matin, j'ai décidé de créer mon propre blog.
De nombreuses hésitations, beaucoup d'erreurs, de tatônnement par inexpérience voire par inattention mais là n'est pas la question .
Pourquoi ce blog: son interêt, son sens et surtout mes motivations .
Je suis là pour mettre des mots voire en échanger dans le strict respect de l'autre qui lui est de l'autre côté , sur son clavier à chercher à trouver un jumeau à mon mot
Je ne sollicite pas de parades amoureuses ni de rencontres idylliques mais juste un partage féerique pour s'élever main dans la main, à deux et plus dans un monde libre où les rêves les plus fous restent possibles grâce à la magie du mot.
Nos mots.
Le mot qui construit et ne détruit..
Le mot qui panse et consolide..
Le mot qui réchauffe et ne ternit..
Le mot qui raisonne et parfume..
Le mot coloré et simple..
Le mot que je hume
Avec délicatesse
Souplesse
Sur la pointe des pieds.

7 commentaires:

  1. Le mot qui construit et ne détruit..
    J'aime,
    Bisous
    Fabienne- ( Ariane b)

    RépondreSupprimer
  2. Je te disais que puisque tes mots sortent de ton coeur, ils seraient forcément beaux (cela fait 3 fois que je recommence alors j'abrège)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. C'est un blog superbe et je compte y revenir souvent. J'ai lu des choses gaies et tristes, des choses vraies et poignantes, des choses profondément spirituelles. La beauté se lit à toutes les pages et se décline en autant de couleurs... Merci de nous offrir tout cet amour et toute cette vérité.
    christina

    RépondreSupprimer
  4. Les mots pour soigner les maux...
    Tes écrits sont très émouvants.
    Merci de ta vistie dans mon univers.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis dans ton premier message. Celui du 07/03/2009. Je lis que tu ne souhaites pas de parades amoureuses ni de rencontres idylliques mais un juste partage féérique pour s'élever main dans la main". C'est tout à fait acceptacle et correct comme profession de foi. Surtout que tu ajoutes " à deux ou à plus dans un monde libre où les rêves les plus fous restent possibles grâce à la magie du mot."
    Des "rêves les plus fous", ça va bien avec mon DELIRE, non? Quant à "grâce à la magie du mot", tu parles si je suis partant!
    Pour l'instant tout va bien. Je n'ai pas envie de décrocher. Je remonte au message suivant.

    RépondreSupprimer